Vous aimez le Japon ? Les mangas ? Bleach ? Vous êtes au bon endroit !
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Héritage des Templiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lonewolf
Modérateur de la chat box
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 31
Localisation : Darn'Kaig

MessageSujet: L'Héritage des Templiers   Mar 23 Aoû - 13:15



Genre :
Thriller

Auteur :
Steve Berry

Synopsis :
1118, Jérusalem, Terre sainte. Neuf chevaliers créent un ordre militaire, les « Pauvres Chevaliers du Christ ». Le roi Baudoin II de Jérusalem leur cède pour résidence une partie de son palais, bâti sur les ruines du Temple de Salomon. Ils deviennent les « Chevaliers du Temple », puis les « Templiers ».
1307 : Jacques de Molay, le grand maître de l’ordre des Templiers, est arrêté sur ordre de Philippe le Bel et livré à l’Inquisition. Il garde le silence sur le déjà célèbre trésor des Templiers.
2006 : Cotton Malone, ex-agent du département de la Justice américaine, et son amie Stéphanie Nelle entrent en possession de documents troublants relatifs à la nature du trésor des Templiers. Commence alors une quête à la fois historique, érudite et périlleuse, qui les mènera à Rennes-le-Château, cœur du mystère.

Avis :
Histoire, Templiers, religion, action, complots. Ceux qui me connaissent savent qu’un tel cocktail me donne immédiatement envie d’y goûter. Alors, forcément, quand je découvre que Steve Berry a toute une saga de thrillers ésotériques à son actif, je signe, et je commence par le commencement : L’Héritage des Templiers (en sachant que les 2 suivants, L’Énigme Alexandrie et La Conspiration du Temple attendent sagement dans ma PAL).

Et, à la fin de ce petit pavé, le seul mot qui me vient à l’esprit, c’est “Génial !”.
Steve Berry nous scotche à son roman dès le prologue, où l’on voit Jacques de Molay, Grand Maître de l’Ordre du Temple, être soumis à la question en 1307 (je ne vous fais pas de dessin, hein, et Google ou un ami amateur d’Histoire pourront répondre à ceux qui ignorent le sens concret de cette expression à l’époque concernée…), avant d’arriver à Copenhague pour faire connaissance avec Cotton Malone et Stéphanie Nelle, et surtout un invité indésirable qui nous fait ouvrir le roman par une course-poursuite à l’issue tragique et étrange.
Oui, pas le temps de souffler, pas le temps de respirer, directement dans l’action. On commence par suivre les personnages en parallèle, chacun de leur côté, avant de les voir se réunir lentement jusqu’aux révélations finales.

Et force est de constater qu’elles sont… Explosives !
Mais inutile d’aller trop vite, parlons des autres petits détails avant. D’abord, le côté historique inhérent au genre. On constate rapidement que Steve Berry a fait un travail de recherche incomparable sur les Templiers et leur histoire, ainsi que sur Béranger Saunière et ce qui l’a entouré. Les moindres détails historiques réels sont utilisés et respectés. En arrivant à la fin, un petit addendum de notes de l’auteur fait d’ailleurs le point sur ce qui est avéré, ce qui est supposé/supposable, et ce qui est totalement inventé. Au contraire de Dan Brown qui nous présente tout comme réel et avéré, ce qui est loin d’être vrai. L’intrigue est prenante dans les deux cas, mais Berry y gagne déjà plus en crédibilité et sérieux que Brown (peut-être l’éthique de l’avocat qu’il est…).
Au niveau de l’histoire, c’est donc rythmé, tendu, plein de suspense, et bien mené, même si on échappe pas aux grands classiques du genre. Le héros est un érudit de haut niveau rompu au combat (bon, il a été agent de terrain, ça passe…), l’organisation secrète est dirigée par un salaud ambitieux, il y a du traître dans l’histoire, des énigmes par paquets…

Bref, des ingrédients classiques. Mais très bien assaisonnés, ce qui offre un plat très digeste qui remplit bien son rôle. D’autant que Steve Berry déploie une intrigue efficace, renvoyant aux fondements même de l’Église dans des idées explosives et qui pourront faire polémiquer les plus croyants des lecteurs du livre, jusqu’à cette fin et cette ultime révélation qui change toute notre façon de voir le monde et la religion chrétienne.
L’intrigue se tient parfaitement, entre les évènements réels, les arrangés, et les imaginés, et offre un thriller de haute tenue pour qui apprécie le genre historique/ésotérique, plein de complots et de secrets.
De plus, le style (du moins, la traduction) est fluide, efficace, sans trop de longueurs, et accroche rapidement le lecteur qui veut toujours en savoir plus et se pose régulièrement des questions.

Un très bon thriller dans la lignée des aventures de Robert Langdon par Dan Brown, assurément.
On notera d’ailleurs, pour la comparaison, que si Brown reste ancré dans des intrigues autour de la religion chrétienne avec Langdon, Berry semble offrir à Malone divers mystères et orientations, à en juger par les titres et synopsis des autres volumes.

Si vous êtes amateur du genre, je conseille chaudement.

_________________
Feathers Heaven / L'écrivaillon / Les Messagers de la Mort

Au Jeu des Trônes, il faut vaincre ou périr. Il n'y a pas d'autre issue.
George R.R Martin / Le Trône de Fer

- Qui es-tu ? lui demanda le Marcheur.
- Toi. Ton ombre. Tes ténèbres. Choisis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feathersheaven.unblog.fr/
 
L'Héritage des Templiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Berry, Steve] Cotton Malone - Tome 1: L'héritage des Templiers
» [Caillet, Marie] L'héritage des Darcer
» Tron l’héritage
» L'héritage à l'époque de Jane Austen
» L'Héritage des Darcer (à ne pas manquer !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I can believe in Japan and in Bleach...  :: Autres loisirs :: Livres :: Livres-
Sauter vers: